Verser avec une théière

Toutes les activités de versement permettent à l’enfant de s’exercer facilement – et autant que nécessaire – à un geste quotidien lié aux repas. Ces activités sont donc un complément intéressant aux moments des repas, néanmoins, elles ne les remplacent pas : avant toute chose, il est primordial de permettre à l’enfant de se servir seul aux moments des repas.

14 commentaires
  1. maRIONs a dit:

    Bonsoir, un grand merci pour vos belles vidéos…
    Petite question : quel est l’intérêt du support « set de table »… faire l’activité sur le plateau en montrant comment essuyer l’eau qui est tombée à la fin n’est-ce pas suffisant ?
    Merci d’avance

    • Bonjour Marion. Merci pour votre message. Nous trouvions que le set était pour les enfants un point d’intérêt majeur : il matérialise et limite l’espace de travail, et en cela, il ordonne davantage l’activité. Le set invite donc les enfants à bien organiser les objets sur la surface de travail, et à nettoyer cette surface de travail ; les enfants pensent en effet davantage à nettoyer un set qu’ils replacent dans le plateau, que la table, qui ne fait pas partie de l’activité. Ceci étant dit, à vous de voir et de vous faire votre propre idée en testant avec et sans ! :)
      Excellent week-end à vous.

  2. Nanou a dit:

    Merci Céline et Anna pour cette nouvelle vidéo!

  3. Sandrine a dit:

    Un grand merci pour toutes ces vidéos. C’est un plaisir de les visionner : une première fois pour m’imprégner du matériel, des gestes (comme les enfants), mais ensuite une deuxième voire une troisième fois pour concentrer mon attention sur ton texte qui apporte les précisions nécessaires. Bravo. Bonne continuation.

  4. mylèneB a dit:

    Merci pour cette nouvelle vidéo ! Cette petite fille est pleine de vie, c’est agréable à voir toute cette bonne humeur qu’elle dégage !

  5. Marie a dit:

    Merci pour ces belles vidéos. J’ai bien compris qu’un enfant ne peut faire une activité qu’après avoir eu une présentation, mais je me demande comment réagir quand un enfant veut qu’on lui présente une activité plus compliquée avant d’avoir vu une activité moins complexe : par exemple verser avec une théière avant d’avoir versé des graines, le cadre à boucles avant le cadre à pressions, ou encore les barres rouges et bleues avant d’avoir utilisé les barres rouges. Comme tout le matériel est visible les plus petits peuvent être attirés par le matériel prévu pour des plus grands.

    J’ai aussi un petite réflexion par rapport à la vie quotidienne : vous dites qu’il est primordial de laisser l’enfant s’habiller seul ou se servir seul à table. C’est logique mais pas toujours évident parce que le matériel des activités est prévu pour être adapté à l’enfant, par exemple petits pots pour verser, alors qu’à table on peut avoir une carafe trop lourde à porter pour un enfant de 3 ans. De même il est plus facile pour un petit de boutonner des boutons sur un cadre que sur un vêtement qu’il porte sur lui.

    • Bonjour Marie,

      Pardon de répondre si tard à votre commentaire, nous répondons aux commentaires tels que le vôtre (qui demandent une réponse étayée) dès que nous avons plus de temps.

      Concernant votre première question, en effet, il est possible en début d’année que les petits, voyant tout le matériel exposé à leurs yeux, soient attirés par des activités qu’ils ne sont pas encore tout à fait en mesure de mener à bien. Nous invitons à leur présenter des activités qui vous semblent plus pertinentes (et plus simples), qui leur permettront de développer leur contrôle exécutif – en veillant bien toutefois à ce qu’elles soient challengeantes mais pas décourageantes. Dès qu’une activité vous semble facile pour un enfant, n’hésitez pas à lui proposer une activité de difficulté supérieure.

      Concernant votre seconde question, en effet, dans nos maisons, il est difficile pour nos enfants de pouvoir être autonomes puisque l’environnement est pensé pour des adultes. Néanmoins, dans la mesure du possible, il nous semble important que l’environnement où vivent des enfants (même un seul) leur offre la possibilité d’être autonomes, en proposant par exemple des pichets adaptés à leur force, et des vêtements qui leur permettent de s’habiller seuls.

      Belle fin de journée !

      • Nanou a dit:

        Marie,
        Je me permets de répondre en tant que maman (et instit): il existe 1000 façons d’aider nos enfants à être autonomes dans nos maisons. Cela demande un peu d’ajustement, et surtout du lâcher prise, et de prendre le temps:

        – Dès tout petits (6-8 mois), les bébés peuvent manger seuls, avec leurs mains, à condition d’accepter qu’ils se transforment à chaque repas en courgettes ou en carottes
        – libérer une étagère basse de la cuisine pour leur laisser dès 10 mois, une place pour leurs verres, assiettes, couverts, biberons, de quoi boire (une tasse à bec au départ, une bouteille d’eau plus tard), de quoi grignoter sainement (fruits secs). D’abord l’enfant jouera avec pendant que l’adulte cuisine, il s’appropriera l’étagère. Plus tard, l’enfant ira chercher son biberon pour que l’adulte le prépare, boira et grignotera quand il aura soif ou faim puis il mettra la table, etc…
        – un porte-manteau à sa hauteur pour qu’il aille chercher/ranger son manteau.
        – un meuble à chaussures qui servent de banc pour qu’il puisse ranger/sortir seul ses chaussures, et plus tard les mettre.
        – une bassine posée sur un plateau de lit (avec des pieds), une carafe (petite), une serviette, un petit miroir, une brosse à cheveux, dans la salle de bain. Et si ce n’est pas possible, un marche pied adapté pour que l’enfant puisse accéder seul au lavabo, avec tout son matériel à porter de main.
        – une chaise haute sur laquelle l’enfant peut s’installer seul pour se mettre à table ou une table à sa hauteur, mais j’aime partager le repas en famille, ce qui est difficile sur une petite table

        Et les petits gestes qui aident à faire seul:
        – enfiler la fermeture éclair, mais laisser l’enfant finir de la remonter
        – déverrouiller la bouteille/pompote mais le laisser finir de la dévisser
        – tenir le yaourt pour qu’il puisse l’ouvrir seul (amorcer si besoin)
        – mettre le lait dans une petite bouteille pour qu’il puisse remplir son bol seul au petit déjeuner.
        – lui faire mettre le linge dans le lave-linge, étendre le linge, laver la vaisselle etc…
        – et bien sur se servir seul à table, avec une petite carafe (qu’on trouve dans n’importe quel magasin).
        – mettre des serviettes en papier à sa portée pour qu’il puisse essuyer si il renverse.
        – laisser l’enfant s’installer seul sur son siège auto
        – l’emmener quelques fois (et même très souvent!!) faire une promenade à son rythme, le laisser décider de l’itinéraire, de la durée de la promenade.

        • Marie a dit:

          Merci Céline et Nanou. C’est une bonne idée d’avoir des petites carafes à table.

          Nanou, je fais pas mal des choses que vous suggérez avec ma fille de 2 ans et demi. Elle aime beaucoup se laver les mains mais me demande souvent de la porter pour atteindre le lavabo plutôt que d’utiliser le matériel que j’ai mis à sa disposition, je pense que c’est parce qu’elle aime l’eau qui coule du robinet.
          Je suis d’accord pour les promenades à son rythme, mais ça n’est pas toujours évident quand on a plusieurs enfants qui n’ont pas le même rythme (avec l’aîné qui file sur son vélo !) ou qu’on n’a pas trop de temps (je sais que le soir si je reste au rythme de ma fille elle aura très faim dès qu’on arrivera).

          Je me demande aussi s’il faut inciter/pousser les enfants à faire seuls les choses quand ils n’ont pas encore manifesté l’envie de le faire. Est-ce que dans ce cas on respecte vraiment leur rythme et est-ce qu’ils ne risquent pas de faire juste pour faire plaisir aux parents ou enseignants ?

        • Bonjour Marie, vous devriez trouver la réponse à votre question dans les contenus des 24 & 25 août qui seront mis en ligne prochainement. :) Belle journée à vous.

  6. Marie a dit:

    Merci Céline. N’ayant pas pu participer, j’ai hâte de voir les contenus de la formation d’août !
    Ca doit être un gros travail à préparer. Bon courage à vous.

  7. marie a dit:

    Encore et toujours un grand merci pour cet essaimage de qualité !
    Je re-re-re-visionne toutes ces vidéos (renforcement synaptique :) avec toujours autant d’intérêt et de plaisir.
    Désormais je connais un peu mieux toutes ces activités pour les avoir présentées à mes élèves à qui cela
    a fait un bien fou!
    Juste un petit commentaire pour dire avec quel ravissement j’ai (enfin?!) relevé ton choix de musique sur cette vidéo…
    ça égaye ma journée, j’adore ce genre de clin d’œil !!
    Belle continuation à Anna et toi

    • Merci Marie ! Le choix des musiques, et particulièrement celle-ci, revient au bon goût et à la sensibilité d’Anna :)

  8. Lucie a dit:

    Tout simplement adorable! merci pour cette video, je repasserai plus souvent.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s