Tenir une cuillère

Voici une des premières activités pratiques que nous présentions dans la classe aux plus jeunes enfants, à peine âgés de 3 ans. Bien évidemment, n’hésitez pas à proposer cette activité à des enfants plus jeunes !

Nous vous suggérons d’inviter l’enfant à faire cette activité avec une main, puis l’autre. En effet, exercer chacune de ses mains est un challenge motivant pour un enfant en pleine période de développement de ses compétences exécutives. Il sera ensuite libre de le faire ou pas, bien évidemment.

Tenir une cuillère

Advertisements
42 commentaires
  1. emilie444 a dit:

    Merci Céline pour cette nouvelle vidéo. J’ai cet atelier dans ma classe, mais je n’ai pas pensé à faire utiliser aussi la main non dominante : peux-tu nous expliquer l’intérêt de faire utiliser les deux mains?

    • Bonsoir Emilie, nous avons répondu à cette question dans le commentaire de Claire ! Belle soirée à toi.

  2. Flory Méndez a dit:

    Merci Beaucoup. Cette activité est très importante pour développer l’autonomie de l’enfant. Bravo !!! Je vais le mettre en pratique dès lundi.

  3. mylèneB a dit:

    Merci merci encore merci !!!

  4. Mars a dit:

    Bonjour,

    Pourquoi faire utiliser les deux mains ?
    Merci pour votre travail

    • Bonsoir Joris, nous avons répondu à cette question dans le commentaire de Claire ! Belle soirée à vous.

  5. audrey a dit:

    Qu’est ce que tu utilises comme graine ? Tu n’as pas peur qu’ils les avalent ou qu’ils s’étouffent avec ? :-S

    • Bonsoir Audrey. Il est précisé dans la fiche que nous utilisions des graines de taille moyenne comme des haricots rouges. Nous n’avons pas eu de soucis avec ces graines. Néanmoins, bien évidemment, nous vous invitons comme pour toutes les autres activités à rester vigilants.

  6. Ivan a dit:

    Bonjour. Merci pour ces videos. Je suis professionnel de la petite enfance, je travaille en multi accueil et je me pose cette question. Cette activité est très intéressante et je la propose assez régulièrement aux enfant de 20/24 mois à 3 ans mais sous d’autres formes. Toutefois, cette manière là comporte d’autres spécificité qui me paraissent intéressantes mais quand il s’agit de la proposer à un groupe 6 enfants et que la démarche consiste à individualiser la présentation, la solution passe t’elle par le fait de recommencer l’explication à chaque enfant l’un à la suite de l’autre ? En général, j’explique l’objectif et les consignes de l’activité au groupe entier car le faire un par un nécessite de faire patienter les autres ce qui peut être source de complexité à la fois pour les enfants mais aussi pour les collègues. Merci. Ivan

    • Bonsoir Ivan. Nous vous invitons à lire cet article de présentation des activités pratiques. Il devrait répondre à votre question. Si ce n’était pas le cas, je me tiens à votre disposition pour vous renseigner davantage. Belle fin de soirée !

      • Ivan a dit:

        Bonjour Céline. Merci pour la réponse. J’ai relu avec attention l’article sur l’entrainement des fonctions exécutives. Cependant, l’application de tel geste en crèche est moins facile qu’en maternelle au vu du jeune âge de ces enfants et me confronte à des difficulté d’ordre devellopemental. Car si l’enfant de 2 ans 1/2 est prêt ou presque à patienter en écoutant avant de pratiquer, celui de 18/24 mois l’est beaucoup moins. L’importance du jeu libre est alors essentielle. Il me reste à trouver les champs d’applications de ces méthodes qui me paraissent pleine de sens. Si vous avez des retour d’experiences dans des crèches je serais intéressé pour les lire ou les écouter. Je vous souhaite une fin de journée.

        • Evita a dit:

          Bonjour,
          je suis très intéressée par des éventuels commentaires/retours sur les expériences en crèche, chez des enfants plus petits (pertinence de tels ateliers, objectifs directs et indirects à cet âge). Peut-être en faire un sujet sur le forum mis en place car Céline et Anna ?

        • Vous trouverez un sujet TPS (Toute Petite Section) pour les moins de 3 ans, sur le forum. N’hésitez pas à y poster un message !

  7. Ivan a dit:

    Très intéressant merci !

  8. Attention l’activité n’est pas réalisée dans le bon sens. Nous nous devons de présenter l’activité en prélevant dans le bol de gauche vers le bol de droite pour imprégner l’enfant dès les premières activités du sens de lecture et d’écriture.

    • Nous vous invitons à présenter l’activité de la façon qui vous semble la plus pertinente selon votre expérience. Selon la nôtre, il ne nous semble pas utile pour cette activité d’être aussi vigilants concernant le sens de transvasement.

      • Valérie Maestre a dit:

        Je me permets d’être d’accord avec cette manière de présenter, il me semble que même si l’adulte, dans son rôle de « préparateur » et de garant de l’environnement doit garder en lui des objectifs assez lointains encore pour les enfants, comme l’entrée dans le code écrit (et toute cette préparation musculaire indirecte est bien pratique et nécessaire, c’est certain), il me semble donc, qu’il doit aussi garder à coeur les objectifs et surtout la construction individuelle de l’enfant tout petit qui se tient devant lui, qui est, lui encore loin de la lecture ou de l’écriture, tout occupé qu’il est à se construire lui même, ancré dans son quotidien. Peut être que son objectif à lui, tout petit tourné vers son autonomie est juste de tenir une cuillère dans un sens et un ordre qui le servent lui. Le plus souvent de l’assiette à la bouche, même si le sens de l’écriture voudrait, lui, le contraire (sauf pour les gaucher, pour une fois ;-) ). MM considérait que toutes ces activités étaient une aide à la vie, l’aide à la vie de cet enfant là, tout petit, est-elle vraiment dans la préparation indirecte et lointaine à l’écriture, ou dans celle directe et quotidienne de son assiette à sa bouche? Peut être est ce finalement à l’enfant de trancher? En tous cas merci pour cette vidéo :-)

      • lavosgienne a dit:

        le but de cette activité n’est pas uniquement de tenir sa cuillère mais aussi d’entrainer le bras au sens de l’écriture d’où la raison du sens de transvasement du bol de gauche à droite.

        • Madame, si vous le souhaitez, faites donc. Attention toutefois au zèle didactique : cette activité ne sert pas à entrainer le bras au sens de l’écriture puisque l’enfant est invité à transvaser dans un sens puis dans un autre – et par voie de conséquence à transvaser également dans le sens inverse de l’écriture. Ce ne fut par ailleurs pas le propos de Maria Montessori lorsqu’elle suggéra cette activité. Maintenant, sentez-vous libre bien évidemment de faire vos propres choix.

  9. Stéphanie a dit:

    Moi aussi je tenais à vous remercier pour le travail formidable que vous faites. Toutefois, l’année scolaire avance doucement mais sûrement… et nous, qui nous sommes lancés dans la belle aventure, avons du déjà présenter un certain nombre d’activités pratiques comme celle-ci. Par contre je suis un peu démunie pour les activités de langage et de mathématiques et votre aide ou une vidéo… me serait très utile.

    • Nous nous faisons notre possible pour mettre ces contenus en ligne au premier trimestre 2016. Merci pour votre patience.

  10. Anne a dit:

    Bonjour, Merci beaucoup, en fait j’avais déjà mis en place cette activité mais je me rends compte en regardant la vidéo que les coupelles ne sont pas ôtées du plateau comme dans d’autres activités; en même temps, ça me paraît logique maintenant, ça permet de contenir un peu le nombre de graines qui viendraient à tomber. Pour ma part, je faisais enlever les coupelles du plateau avant de transvaser. Dois-je continuer ainsi ou bien dorénavant laisser les coupelles dans le plateau?
    Cordialement
    Anne

    • Bonsoir Anne. Nous vous invitons à présenter l’activité de la façon qui vous semble la plus pertinente selon le matériel dont vous disposez et selon votre expérience. Comme nous l’avons précisé à Violaine, les présentations des vidéos ne sont qu’indicatives, sentez-vous libres de vous en inspirer, et de les adapter selon vos besoins, vos possibilités, et vos ressentis.

  11. Kwette a dit:

    Bonjour Céline et Anna, merci mille fois aussi de ma part.
    Petite question pratique pour moi : où et comment se procurer de jolis plateaux si sobres dans un budget raisonnable ?
    Je ne sais pas si vous avez déjà répondu à cette question, désolée si redite.
    Merci encore et toujours. Plein de courage à vous 2.

    • Bonsoir Christelle, merci pour vos encouragements. Nous avions trouvé ces plateaux en porcelaine dans une vaissellerie à Paris. Nous avions payé (il me semble) 2 euros le plateau. Il me semble d’ailleurs que le nom de cette vaissellerie était tout simplement « La vaissellerie ». J’espère que cette information pour aidera ! Belle soirée !

      • Kwette a dit:

        Merci pour la réponse, va falloir que j’arrive à fouiner pour trouver des jolis petits plateaux. Merci beaucoup pour toutes les réponses que vous nous donnez individuellement.

        Je suis assez impatiente de voir les prochaines vidéos, car même si j’ai une petite formation derrière moi ces vidéos sont des délicieux remises à niveaux. surtout quand en tant qu’enseignante on n’est pas toujours au même niveau.

  12. agnes richard a dit:

    La main du plaisir…

  13. vio a dit:

    Bonjour et merci beaucoup.
    Est-ce embêtant si l’enseignant est gaucher et l’enfant droitier ? Faut-il se forcer à montrer de la main droite ?

    • Bonsoir Violaine. Bien évidemment, nous vous invitons à présenter l’activité avec la main avec laquelle vous êtes le plus à l’aise. Même chose pour l’enfant. Et pourquoi pas ensuite, si vous l’en sentez capable, l’inviter à essayer également avec l’autre main. Les présentations des vidéos ne sont qu’indicatives, sentez-vous libres de vous en inspirer, et de les adapter selon vos besoins, vos possibilités, et vos ressentis.

  14. Sophie a dit:

    Merci!!! moi ausi je vais la mettre en place dès la semaine prochaine!

  15. Flo Thiberge a dit:

    J’ai « entretenu » cet atelier très longtemps en petite section en variant les contenus de mes bols (boules de cotillons, perles de verre, petits galets, pâtes, confettis (carnaval), paillettes (Noël), perles de bois……). Cet atelier a toujours eu du succès il semble que l’enfant prend un réel plaisir dans sa compétence exécutive. Cela le « pose » en plus de tout le reste…un peu magique!

  16. Claire a dit:

    Bonjour,
    Merci pour cette vidéo. Cependant j’ai aussi une petite question : pourquoi encourager l’élève à tenir la cuillère avec les deux mains (je veux dire par là : utiliser une main pour un premier transvasement, puis l’autre) ? Je pensais qu’il fallait juste le laisser utiliser celle avec laquelle il se sentait le plus à l’aise…

    • Bonsoir Claire. Je vous poserais – à vous, ainsi qu’à Joris, Emilie, etc. – la question inverse :)
      Pourquoi ne pas inviter l’enfant à essayer avec une main, puis l’autre ? En effet, l’inviter à tenir une cuillère avec une main puis avec l’autre, est un challenge motivant pour un enfant en pleine période de développement de ces compétences exécutives. Il sera ensuite libre de le faire ou pas, bien évidemment. Tout comme vous êtes libres de ne pas suivre à la lettre le contenu de nos vidéos. Il ne s’agit que de propositions, autant pour vous que pour eux !

      • Valérie Maestre a dit:

        Au delà du challenge et de la notion de latéralisation, toutes ces cogitations sur ce geste si simple, qui pour ne rien cacher m’ont bien fait cogiter moi aussi ces dernières années, la question que je me pose, moi, dans cette proposition main droite ET main gauche, c’est plus que celle du choix de l’enfant, celle de la proposition d’habiter son corps pleinement et de l’investir, encore une fois sans se poser la question de la main qu’il va, plus tard, utiliser davantage parce qu’elle est celle de l’écriture, et qu’elle va dominer l’utilisation de son corps. Qu’est ce qui, avec cet enfant là, devant nous tout jeune et encore malhabile est important, décider de la future utilisation de la main d’écriture? Proposer une utilisation d’une seule main parce que, nous, adultes, sommes habitués à cette norme? Ou proposer à cet enfant là, d’investir son corps entier parce qu’il est encore complètement tourné dans la construction et la découverte de toutes les capacités, de toutes les compétences qu’il porte en lui? Donc là encore, c’est cette possibilité ouverte que l’on fait à l’enfant main droite et main gauche que j’ai validé depuis des années. Contente (je l’ai déjà dit, je crois ;-) ) de voir cette proposition en vidéo…

      • Claire a dit:

        Merci pour votre réponse, pleine de bon sens. Je pense avoir été marquée par les souvenirs d’anciens gauchers contrariés et je n’ai vu au premier abord qu’une contrainte pour l’élève qui me semblait inutile plutôt que la possibilité qu’on lui propose de découvrir ses compétences motrices.

  17. Leïla a dit:

    Je propose aussi le travail des deux mains. J’avais moi-même du mal à présenter certaines activités avec la main gauche, étant droitière… et au fil des présentations j’ai remarqué que je m’améliorais très vite. Je dis donc aux enfants qui me font la remarque (et en GS ils ne manquent pas de la faire) que c’est dur avec cette main, que plus ils s’exercent moins c’est dur, et que c’est important d’exercer ses deux mains parce qu’il y a plein de choses à faire avec deux mains dans la vie, et que si on a deux mains efficaces, c’est mieux qu’une !

  18. Bonjour! J’ai essayé cette activité avec des raisins secs à la maison avec mon enfant de 3 ans. 2 fois elle l’a bien fait (une main et puis l’autre) et à la 3ème elle les mangeais ;)
    C’est normal de laisser tomber l’activité au bout de très peu de temps, n’est ce pas?

    Céline, je voudrais (beaucoup!) vous traduire, pour que ce extraordinaire travail ne reste que pour les francophones. Croyez vous que c’est possible de le faire? Ai-je votre autorisation? Quels conditions vous avez besoin?

    Merci en avance.
    Bien a vous et à bientôt

    • Bonjour, C’est bien normal que votre fille mange les raisins ! Ce qui est étrange c’est de prendre de la nourriture dans une cuillère sans la porter à la bouche ! C’est pour cela que nous vous invitons à mettre des graines non cuites et donc non comestibles afin que les enfants focalisent leur attention non pas sur manger, mais sur le geste. :)
      Concernant la question de la traduction, j’ai bien eu votre mail et je m’en réjouis. Je vous réponds au plus vite.
      A bientôt donc, et beau week-end à vous !

      • :)
        On fait avec ce qu’on a à la porté de main – c’étaient les raisins. :D
        avec des lentilles c’était trop dificille…
        je suis bien contente et j’atends avec impatience votre réponse!
        un chouette weekend a vous aussi!

  19. claire a dit:

    Bonjour Céline,
    Tout d’abord merci pour ce formidable et passionnant travail ! Pourriez-vous expliciter le choix de bols cassables ? Est-ce pour confronter l’enfant au « réel » ? En effet, dans la vie, on utilise généralement des bols en porcelaine et non en plastique. Or, en Maternelle (je suis PE en Petite Section), on a tendance à tout « asseptiser », afin d’éviter toute casse ou danger…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s