Etre et devenir – Projection et débat

L’apprentissage, une question d’école ? Clara Bellar, réalisatrice et jeune maman, ouvre des pistes de réflexion à travers son documentaire inspirant « Être et devenir ». Elle questionne experts et parents qui ont fait le choix du unschooling, c’est à dire, de ne pas scolariser leurs enfants, et de les laisser apprendre librement ce qui les passionne. Il ne s’agit pas de homeschooling, ou d’école à la maison, mais bien de unschooling : de non scolarisation tout court.

Le documentaire sera projeté ce dimanche 24 mai au Saint-André des Arts à Paris à 11h30, et sera suivi d’un débat auquel je participerai avec la réalisatrice, en compagnie de Blandine Swyngedauw du Printemps de l’éducation.

Publicités
6 commentaires
  1. langlois florence a dit:

    Bonsoir, j’organise une réunion le 29 mai prochain avec 80 personnes en mon école maternelle : l’accueil des futurs élèves dits les primo-arrivants. M’autorisez-vous à diffuser votre film sur la plasticité cérébrale? Cordialement F. Langlois

    • Bonsoir Florence, bien évidemment, les vidéos sont faites pour cela. Excellente soirée à vous.

  2. Bonjour,
    Ce que je viens de voir du film « être et devenir » résonne en moi et me conforte dans l’idée que l’on peut parfaitement apprendre sans école et vivre pleinement sa vie sans que l’on nous oriente obligatoirement dans une direction ou dans une autre dès l’instant où il y a de l’amour, de l’écoute, du respect et du temps… Aujourd’hui maman de deux enfants malheureusement scolarisés mais qui n’apprécient pas d’aller à l’école, je continue d’espérer que cela s’arrange mais je réfléchis à des alternatives.

    Merci des millions de fois pour vos actions, pour les expériences que vous partagez…

    Sophie

  3. Que faire alors des centaines de milliers d’enfants dont les parents ne vivent pas entre Paris et Los Angeles et qui n’ont pas des parents assez émancipés pour enseigner eux mêmes à leurs enfants? Je préfère militer pour une école pour tous, joyeuse, coopérative, émancipatrice,…

    • Que faire alors des centaines de milliers d’enfants dont les parents ne vivent pas entre Paris et Los Angeles et qui n’ont pas des parents assez émancipés pour enseigner eux mêmes à leurs enfants ? C’est exactement la question que je me pose depuis plusieurs mois et voici ma contribution pour faire avancer les choses pour les enfants : écrire des articles de vulgarisation scientifique qui permettent aux enseignants du public de mieux comprendre le cerveau des enfants et mieux accompagner leur plein épanouissement. Puis, en vue de servir le développement des pleins potentiels des enfants, poursuivre la recherche pratique, toujours sur la base scientifique de la recherche du développement humain, tout en continuant d’offrir les résultats de ces recherches aux enseignants… Mais peut-être ne faut-il pas forcément une école pour tous, le film de Clara Bellar montre que nous pouvons faire sans (lorsque les conditions le permettent) mais une éducation – digne de ce nom – pour tous.

  4. Elisabeth a dit:

    Booouuuuhhhh! non seulement je n’habite pas près de Paris mais en plus les dates tombent au beau milieu de mes vacances!!! c’est po juste, snif!!! j’espère que le blog pourra nous relayer un maximum de choses!!!! merci et très bel été Céline!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s