La cognition incarnée : lien entre mouvement et cognition

Embodied Cognition

«C’est une idée révolutionnaire », explique Shaun Gallagher, directeur du programme de sciences cognitives à l’Université de Floride centrale. « Du point de vue intrinsèque, si vous voulez expliquer la cognition, il ne suffit pas de regarder à l’intérieur du cerveau. Ce qui se passe à l’intérieur du cerveau en grande partie peut dépendre de ce qui se passe dans le corps comme un tout et comment ce corps se trouve dans son environnement. »

Ou, comme le slogan de l’Université du Laboratoire de cognition incarnée du Wisconsin dit, « Ago ergo cogito »: « J’agis, donc je pense. » (…)  Alors que la cognition incarnée reste un domaine encore jeune, certains spécialistes estiment qu’il suggère de repenser la façon dont nous abordons l’éducation. Angeline Lillard, professeur de psychologie à l’Université de Virginie, dit que l’une des possibilités est de porter un regard sur l’approche pédagogique que Maria Montessori a conçu il y a près de 100 ans, théories qui pendant des décennies ont été ignorés par les enseignants traditionnels. Une des clés de la méthode Montessori, c’est l’idée que les enfants apprennent mieux dans un environnement dynamique où les enfants sont entièrement libres de leurs mouvements et de manipuler des objets physiques. Dans les écoles Montessori, les enfants apprennent l’alphabet en traçant des lettres de papier de verre, ils apprennent les mathématiques en utilisant des blocs et des cubes, ils apprennent la grammaire en agissant sur des phrases lues par eux-mêmes.

Pour Lillard, la valeur de la cognition incarnée dans l’éducation est évidente.

« Nos cerveaux ont évolué pour nous aider à fonctionner dans un environnement dynamique, pour s’y déplacer, pour y trouver de la nourriture et échapper aux prédateurs», dit-elle. « Cela n’a pas évolué pour nous aider à nous asseoir dans un fauteuil dans une salle de classe, être à l’écoute de quelqu’un et régurgiter l’information. »

Voir l’article complet

Advertisements

Les commentaires sont fermés.